Thaïlande : Retour à une croissance forte prévue dès 2015


Nov 13, 2014

Thaïlande : Retour à une croissance forte prévue dès 2015

Tandis que la Banque de Thaïlande prévoit un taux de croissance autour de 1,5% sur 2014 après une année mouvementée sur le plan politique, elle annonce un taux de 4,8% pour 2015 en se basant sur les récents bons indicateurs économiques du Royaume

La Banque centrale de Thaïlande (BoT) a donné, lundi 7 octobre, une prévision du taux de croissance économique du pays à 4,8% en 2015, soit une augmentation d’1,9 point par rapport à 2013, et de 3,3 points par rapport aux prévisions concernant 2014. Le centre de recherche du groupe financier Kasikorn, KResearch, a confirmé cette tendance en annonçant une croissance comprise entre 3,5% et 4,5% l’an prochain.

La BoT s’est montrée confiante après que le conseil des ministres thaïlandais aient approuvé début octobre une enveloppe budgétaire de 324,5 milliards de bahts (environ 8 milliards d’euros) censée stimuler l’économie. D’après le Bangkok Post, le gouvernement a précisé que 147 milliards de bahts (environ 3,5 milliards d’euros)allaient être injectés dans des projets d’investissement prévus d’ici la fin de l’année, et 129,5 milliards de bahts (environ 3,15 milliards d’euros)sur des projets prévus en 2015.


La Thaïlande reprend des couleurs dans les secteurs du riz et de l’automobile

Le quotidien anglophone a également indiqué que la Thaïlande devrait retrouver sa place de premier exportateur mondial de riz, d’après les prévisions du Département américain de l’Agriculture (USDA). Les exportations de riz de la Thaïlande ont atteint les 7,3 millions de tonnes sur les huit premiers mois de l’année et devraient franchir le seuil des 11 millions de tonnes en 2014. Après deux années difficiles dues à la politique rizicole du précédent gouvernement, la ​Thaïlande s’est remise en selle grâce au retour à un prix de vente compétitif, ainsi qu’à des accords commerciaux conclus avec les pays voisins pour permettre l’écoulement des stocks.

Le secteur thaïlandais de l’automobile tient également sa bonne nouvelle puisque d’après Ubifrance, le Board of Investment (BoI) thaïlandais, qui promeut l’investissement en Thaïlande, a approuvé, début octobre, pour 89,7 milliards de bahts (environ 2,1 milliards d’euros) d’investissements de la part de constructeurs étrangers produisant des véhicules à faible consommation dans le Royaume. Parmi ces constructeurs, les japonais Nissan et Mazda ainsi que les américains General Motors et Ford ont tous les quatre annoncé la construction d’une nouvelle usine en Thaïlande.


Par Yann Fernandez


3300 consultation(s)

Сommentaires

Evaluation: 0

Nombre d'évaluations:

Incorrect please try again
  • Précédent 1 2 3 4 5 Suivant