Questions reponses sur l'immobilier en Thailande avec Five stars transactions immobiliéres


Déc 02, 2013

Questions reponses sur l'immobilier en Thailande avec Five stars transactions immobiliéres

Questions pour tout savoir sur l'achat d'un appartement ou d'une villa en Thailande. Fabrice Loré, spécialiste du marché thailandais nous répond.

Au mois de février dernier, France Télévision a passé un excellent reportage sur la vie des expatriés français de Thaïlande. La programmation avait fait la part belle à Fabrice Loré, un jeune et dynamique cadre dans l'immobilier en Thaïlande.

Son enthousiasme et son professionnalisme m'avaient bluffé et j'avais donc décidé de rentrer en contact avec lui pour en apprendre plus sur la Thaïlande, l'immobilier et les expatriés français. Fabrice Loré a fondé Five Stars Immobilier au début des années 2000 à Bangkok, une agence spécialisée dans l'aide à l'achat d'immobilier en Thaïlande pour la clientèle francophone.

J'ai profité de son passage en France pour le rencontrer et lui poser des questions que la plupart de nous brûlons de poser.Je n'ai pas été déçu. Voici un extrait de morceaux choisis.

CC - Bonjour Fabrice Lore. Comment êtes-vous arrivé en Thaïlande ?

FL - Je suis d'abord venu en vacances, la première fois en 1995. Une semaine à Chiang Mai, trois semaines à Koh Samui, et c'est là que le coup de foudre a eu lieu. L'année d'après je suis revenu pour un mois et je ne suis plus jamais reparti. Cela fait 17 ans que ça dure.

CC - Vous êtes aujourd'hui à Bangkok, avez-vous toujours vécu à Bangkok ?

FL - C'est à Koh Samui que tout a commencé. A l'époque Bangkok ne m'intéressait pas,  je préférais la vie sur les iles, étant originaire de Nice, je me suis tout de suite senti à l'aise à Samui. Après 8 années à Samui, j'ai eu l'opportunité en 2004 de monter à Bangkok.

CC - Comment êtes-vous arrivé sur le marché de l'immobilier thaïlandais ?

FL - Par hasard. A peine arrivé à Bangkok, je suis contacté par un groupe d'investisseurs à la recherche d'un terrain pour y construire un immeuble. Connaissant à peine Bangkok, je décide de contacter des agents immobiliers trouvés sur Internet afin de m'aider à trouver un terrain constructible. Je tombe sur un agent qui accepte de travailler avec moi sur ce dossier et on finit par trouver le bon terrain pour mes clients et finaliser la vente. Je me retrouve avec un chèque de 20 000 € en poche. Lors de mes recherches sur le net, je m'aperçois qu’il n'y a pas d'agence immobilière francophone. Je décide donc de me lancer dans l'immobilier et crée la première version du site : ​www.5stars-immobilier.com  Nous avons depuis développé une deuxième version du site et sommes devenu l'agence de référence pour les francophones qui souhaitent acheter ou louer un bien immobilier en Thaïlande

CC - Etes-vous vous même propriétaire en Thaïlande ?

FL - Etant informé quotidiennement des dernières opportunités, il m'arrive d'investir dans des appartements sur plan ou à la revente lorsqu'une bonne affaire se présente. Je suis donc de bon conseil et me tiens toujours bien informé.

CC - Pour notre auditoire francophone d'Europe, pouvez-vous nous décrire ce que l'on peut obtenir avec 200,000 euros par exemple ?

FL - Cela dépend de la région. En plein centre de Bangkok, là où les prix au m2 sont les plus élevés de Thaïlande, on peut acquérir un appartement avec 1 ou 2 chambres d'environ 70 m2. A Koh Samui, il est possible d'acquérir une villa avec 2 chambres et piscine privée.

CC - Quel est le profil d'acheteur francophone type selon votre expérience, Mr Lore ?

FL - Le profil type de l'acheteur francophone a évolué depuis mes débuts. Au départ, j'avais beaucoup de clients francophones qui vivaient déjà en Thaïlande ou en Asie. Je n'avais pas à vendre la Thaïlande car ils connaissaient le pays aussi bien que moi, voire mieux pour certains, et cherchaient un pied à terre à Bangkok ou une belle villa sur les îles. Aujourd'hui, avec les problèmes économiques et politiques en Europe et en France particulièrement, nous avons de plus en plus de clients qui s'intéressent à la Thaïlande comme pays "refuge" pour y investir et espérer de meilleurs rendements locatifs qu'en Europe ou tout simplement pour venir y vivre une partie de l'année ou y passer sa retraite dans des conditions plus confortables qu'en France

CC - Est-il compliqué pour un étranger d'acheter en Thaïlande ?

FL - Non, il suffit juste de connaître la loi et d'être bien encadré. La loi thaïlandaise autorise les étrangers à être propriétaire en nom propre et à vie d'un appartement (condominium), contrairement au terrain où il n'est pas possible d'être propriétaire en nom propre. Il existe des solutions que nous proposons à nos clients, en partenariat avec un avocat français avec qui nous travaillons en collaboration.

CC - Quel serait votre message pour convaincre des acheteurs hésitants ?

FL - De nous contacter par email ou par téléphone pour discuter ensemble de leur projet d'achat. Etant en Thaïlande depuis 17 ans, nos clients bénéficient de nos conseils mais aussi de notre réseau un peu partout en Thaïlande. Investir en Thaïlande doit être un plaisir avant tout et nous faisons le maximum pour rendre la transaction le plus simple possible.

Pour toute question, contactez Fabrice sur son site ​www.5stars-immobilier.com


2407 consultation(s)

Сommentaires

Evaluation: 0

Nombre d'évaluations:

Incorrect please try again
  • Précédent 1 2 3 4 Suivant