La Thaïlande demeure un pays très attractif pour les investissements étrangers


Août 26, 2014

La Thaïlande demeure un pays très attractif pour les investissements étrangers

Luca Silipo, économiste et spécialiste de l'Asie-Pacifique, souligne la force de l'économie thaïlandaise qui demeure attirante pour les investisseurs étrangers et ce malgré la récente instabilité politique

Selon Luca Silipo, économiste et spécialiste de l'Asie-Pacifique chez Natixis, celui-ci tient à souligner la force de l'économie thaïlandaise qui demeure attirante pour les investisseurs étrangers et ce malgré la récente instabilité politique. Les manifestations depuis novembre 2013 en Thaïlande ont refroidi les investissements étrangers au début. Selon Luca Silipo, Chef économiste de la zone Asie-Pacifique chez Natixis, l'économie de la Thailande est en passe de reprendre de la vigueur et peut s’enorgueillir de sérieux avantages face à la concurrence régionale et internationale.


Quel scenario Hollywoodien en Thaïlande! Passée la période de tumultes et de face-à-face entre partisans et opposants au gouvernement de Yingluck Shinawatra, entre novembre 2013 et mai 2014, la junte militaire l'a délogée de ses fonctions par un coup d'Etat tout en douceur.

D’un point de vue purement économique, la junte militaire au pouvoir fait désormais les yeux doux aux investisseurs étrangers de tous bords. Ils avaient fuit le pays en nombre au départ. C’est un enjeu vital pour l’ensemble de l'économie thaïlandaise qui a son développement économique en grande partie dépendant des investissements étrangers. Que ce soit pour l’​investissement immobilier en Thailande, le développement des industries et des échanges ou le tourisme, il semblerait que si la situation politique continue de se stabiliser, la Thailande a un gros coup économique à réaliser.

La portée du tumulte politique depuis novembre 2013 et du coup d'Etat militaire pour les investisseurs étrangers en Thaïlande

Selon Luca Silipo, après les importants évènements politiques en Thaïlande qui ont forcé la Première ministre à être quasiment placée en garde à vue, certains importants investisseurs venus de l’étranger ont déserté le pays. C’est alors que des investisseurs thailandais ont pris le relais. C'est ce qui a eu pour effet de réapprécier les actifs nationaux et ce depuis mai 2014. Il faut noter en passant que le marché boursier thaïlandais est le troisième de la zone Asie Sud-Est juste derrière l'Inde et l'Indonésie. Cependant, les dernières élections en Inde et en Indonésie ont promu à la tête du pouvoir executif les candidats bien vus par les marchés financiers, ce n'est pas le cas de la Thaïlande dont la junte militaire n'est pas perçue favorableemnt par les investisseurs de tous bords.

Il y a une raison à cette méfiance. En 2006, lors du dernier coup d’Etat en date, la Thailande avait été mal gérée par la junte, surtout d’un point de vue économique. On comprend mieux la valse hésitation. Donc, une nouvelle crise des marchés aurait pu être attendue cette fois-ci encore. C’était sans compter sur les investisseurs thailandais qui ont plus que compensé le marché en se substituant aux investisseurs étrangers. Et sur le plan monétaire, la Baht Thai est demeurée assez faible jusqu'en mai 2014 mais elle est remontée de 6% entre mai et août 2014.

Le départ des investisseurs étrangers a touché quels secteurs?

Les investissements étrangers étaient très forts dans les secteurs manufacturier et automobile. C’est là que cela s’est fait le plus sentir.

Mais désormais, l’optimisme est de mise !

L'économie thaïlandaise est forte et prête à encaisser les coups. Les entreprises nationales sont sur des trajectoires acendantes. La technologie, le milieu manufacturier, l’industrie automobile sont des secteurs porteurs, le travail de matières premières et surtout le tourisme et l’​achat immobilier en Thailande sont des valeurs sures. Les ménages thailandais sont peut-être prompt à s’endetter mais beaucoup moins qu’en 2011. Le futur économique de la Thailande est donc bon et les marchés financiers prévoient donc une stabilisation en douceur de l'économie locale.

Pour faire savoir aux investisseurs étrangers que la situation est saine, le gouvernement thailandais s'emploie à tranquilliser les bailleurs de fonds et à rassurer les investisseurs quand à ses intentions d’actions vis-à-vis des entreprises. Le nouveau gouvernement a dernièrement diffusé un calendrier de ses prévisions économiques à court et moyen terme dans lequelle ce dernier se place comme un acteur totalement en faveur du business.

La situation étant déjà assez favorable et libérale pour les investissements étrangers en Thaïlande, le nouveau gouvernement compte rester sur cette lancée positive. Sauf quelques réformes marginales dans le secteur fiscal, aucun revirement facheux n'est à prévoir. D’un point de vue monétaire, la ligne directrice actuelle, positive pour les investisseurs, va être maintenue avec un taux d'intérêt stable à 2%, à noter que c’est le plus favorable en Asie du sud-est juste derière Singapour.

Sinon, des risques en vue sur l'économie locale à moyen et long terme?

Tous les voyants économiques étant au vert, le seul écueil en vue serait de nature politique. A voir si le nouveaux gouvernement thailandais saura de relancer la confiance des investissements sur le long terme.

Le fer de lance économique de l'Asie du sud-est

En comparaison de ses voisins comme le Vietnam et l’Indonésie, la Thaïlande demeure un pays extrèmement attractif pour les investissements étrangers, en particulier asiatiques. Ensuite, l’écart du coût du travail horaire entre la Thaïlande et l'Indonésie par exemple, qui donnait un avantage il y a encore peu à l’Indonésie, se réduit de plus en plus.

Pour finir, la Thaïlande est le passage obligé des investisseurs étrangers désireux de se placer en Birmanie. La Birmanie est un autre pays d’Asie du sud-est qui fait aussi beaucoup saliver dernièrement. Pour donner une idée de la place idéale tenue par la Thailande, la majorité des vols internationaux vers la capitale de l’économie birmane, Rangoon, passe par Bangkok. Encore un autre atout pour le merveilleux Pays du Sourire …


Fabrice Lore - ​http://www.5stars-immobilier.com - +66 81 271 7155


2613 consultation(s)

Сommentaires

Evaluation: 0

Nombre d'évaluations:

Incorrect please try again
  • Précédent 1 2 3 4 5 Suivant