Ciel bleu sur l’investissement économique en Thaïlande


Juin 07, 2015

Ciel bleu sur l’investissement économique en Thaïlande

Plusieurs annonces encourageantes concernant l’investissement en Thaïlande ont été faites cette semaine, notamment par le Board of Investment du pays

Pridiyathorn Devakula, vice-Premier ministre de Thaïlande, a indiqué vendredi que le Board of Investment (BOI), organisme du gouvernement thaïlandais qui aide les investisseurs étrangers à réaliser leurs projets en Thaïlande, maintenait son objectif de 350 milliards d’investissements pour l’année 2015 après avoir connu un premier trimestre meilleur que prévu.

Selon le quotidien anglophone The Nation, le BOI a approuvé sur le début d’année 2015 de nombreuses demandes concernant des sociétés de haute technologie, conformément aux souhaits de l’institution. "L’arrivée de ce type de sociétés va nous permettre de devenir plus compétitif face à nos voisins qui bénéficient d’avantages en termes de coût du travail", a ainsi déclaré le vice-Premier ministre.


Des signes positifs pour le futur


Mardi, c’est le président-directeur-général du plus célèbre shopping mall de Bangkok, The Emporium, qui avait donné des chiffres prouvant la bonne santé de l’investissement de luxe en Thaïlande. D’après Kriengsak Tantiphipop, une centaine de nouvelles marques de luxe sont arrivées dans le pays ces deux dernières années, grâce à des coûts d’installation et à un marché de 70 millions de consommateurs attrayants. Le CEO de The Emporium a également souligné le rebond entamé par le secteur touristique au premier trimestre 2015, une bonne nouvelle pour l’industrie de luxe.

Du côté de la prospective, une étude publiée la semaine passée par l’Economist Intelligence Unit (EIU), le centre de recherches du groupe de médias The Economist, affirme que la part des entreprises asiatiques qui investiront en Thaïlande dans les cinq premières années va augmenter de 31% à 36%. D’après cette étude réalisée sur un échantillon de 525 cadres supérieurs issus de sociétés appartenant aux secteurs énergétique, manufacturier et technologique de sept marchés-clés de l’Asie, les entreprises du continent vont désormais se focaliser sur les opportunités d’affaires présentes en Thaïlande, au Vietnam et en Birmanie, aux dépens de la Chine.

Ecrit par Yann Fernandez pour ​Thailande Actualite Economie

Lire aussi ​La Thaïlande sera l'économie la plus « heureuse » en 2015


3703 consultation(s)

Сommentaires

Evaluation: 0

Nombre d'évaluations:

Incorrect please try again
  • Précédent 1 2 3 4 5 Suivant